DAAF : Détecteurs de fumée

À savoir : en cas de démarchage à domicile, sachez qu’il n’existe pas d’installateur diplômé, agréé ou mandaté par l’État. Vous devez rejeter toute proposition téléphonique !

Il n’existe pas non plus de techniciens pour venir contrôler votre installation : tous ces démarchages n’ont aucun caractère officiel. Ne vous laissez pas berner, leur seul but étant de vous soutirer de l’argent !

Tout lieu d’habitation doit être équipé d’au moins un Détecteur Autonome Avertisseur de Fumée (DAAF) la date limite était le 09 mars 2015 ! Un arrêté du 5 février 2013, publié au Journal officiel du jeudi 14 mars 2013 précise les exigences auxquelles doivent répondre les détecteurs de fumée normalisés installés dans chaque logement, les conditions de leur installation, de leur entretien et de leur fonctionnement. Les détecteurs devront comporter la norme CE EN 14604, et être posés en partie haute, notamment près de l’accès aux chambres à coucher.

C’est avant toute considération gouvernementale un moyen de sauver des vies dans votre entourage !

Combien de détecteurs de fumée installer ?

Il en faut au moins un par logement, et il est prudent d’en installer dans les chambres occupées.

Où installer l’appareil ?

Il doit être fixé le plus haut possible dans un lieu de circulation ou dans le dégagement desservant les chambres, plaqué au plafond et à distance des murs et des sources de vapeur. Il est donc demandé de ne pas en mettre dans la cuisine et la salle d’eau. (C’est ce qui est préconisé, mais c’est souvent dans la cuisine que démarre un feu, alors soyons logiques : un détecteur placé dans la cuisine, à l’opposé de l’emplacement de la principale zone de production de fumée, peut vous faire gagner quelques minutes pour évacuer votre famille -NDLR-).

Qui installe le détecteur de fumée ?

C’est le propriétaire du logement qui l’achète (env. 15 €) et l’installe, ou le fait installer à ses frais. Ne faites jamais appel à un démarcheur inconnu.

Qui s’en occupe : entretien, changement des piles, renouvellement si nécessaire ?

C’est l’occupant du logement qui veille à l’entretien et au bon fonctionnement du dispositif et assure son renouvellement tant qu’il occupe les lieux. Une pile a une durée de vie supérieure à un an, en général.

Où trouver un modèle d’attestation pour l’assureur avec lequel on a conclu un contrat de garantie incendie ?

Un modèle d’attestation figure en annexe II de l’arrêté du 5 février 2013, ainsi rédigé :

  • Je, soussigné (NOM, Prénom de l’assuré) : ……………………………………………………………………………………………………….

    détenteur du contrat n° (numéro du contrat de l’assuré) ……………………………….

    atteste avoir installé un (ou plusieurs) Détecteur Autonome Avertisseur de Fumée normalisé au : (adresse du logement assuré) ……………………………………………………………………….

    conforme à la norme N F     CE EN 14604.

Fait à ……………………………., le ………………………… 2015.

Signature du propriétaire, assuré :

Pourquoi l’arrêté interdit-il d’installer des détecteurs de fumée dans les parties communes des immeubles d’habitation ? Une détection de fumée dans les parties communes déclencherait l’alarme et inciterait les gens à sortir de leur logement et à entrer dans les fumées. Or, ce sont précisément les fumées qui sont dangereuses.

Quelques rappels très importants pour éviter un feu :

  • veiller au bon état général des appareils électroménagers, particulièrement ceux fonctionnant la nuit : lave-vaisselle, réfrigérateur …
  • dépoussiérer régulièrement les grilles d’aération, de ventilation.
  • ne jamais laisser une friture ou un feu de cheminée sans surveillance.
  • éviter les multiprises.
  • en cas d’utilisation d’une rallonge sur enrouleur, toujours la dérouler entièrement.
  • pas de jeunes enfants seuls.
  • ne  jamais fumer au lit.

Et en cas de feu :

  • appeler les secours sans attendre au 18 ou au 112, et répondre à toutes les questions avant de raccrocher !
  • évitez les courants d’air.
  • maintenez les portes fermées.
  • ne jamais entrer dans une pièce pleine de fumée.
  • penser aux vies humaines avant de paniquer devant les dégâts matériels.
  • vous devez réveiller vos voisins en cas de voisinage proche.