Vaccinations

À propos des vaccins …

Certains vaccins devenus obligatoires étaient déjà administrés aux enfants. Ces vaccins n’étaient pas obligatoire, mais recommandés.

Quels vaccins et quelles obligations dans les 18 premiers mois de l’enfant ?

Pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018, 8 nouveaux vaccins sont devenus obligatoires (en plus des vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite). Un décret publié au Journal officiel du 26 janvier 2018 vient de préciser les modalités de mise en place (conditions de réalisation des nouvelles obligations vaccinales pour les jeunes enfants et justification de ces obligations pour l`entrée ou le maintien en collectivité).

La déclaration de la vaccination doit être faite :

  • sur le carnet de santé et, pour les enfants âgés de 2 ans ou moins, sur les certificats de santé (ces certificats de santé étant adressés au médecin responsable du service départemental de protection maternelle et infantile) ;
  • pour les personnes ne possédant pas de carnet de santé, sur un document remis par un professionnel de santé autorisé à pratiquer les vaccinations attestant de la situation de la personne au regard des vaccinations obligatoires.

L’admission du mineur notamment dans les crèches, les écoles, les garderies est subordonnée à la présentation du carnet de santé ou de tout autre document attestant du respect de l’obligation vaccinale.

Lorsqu’une ou plusieurs des vaccinations obligatoires font défaut, le mineur est provisoirement admis. Néanmoins, le maintien du mineur en collectivité est soumis à la réalisation des vaccinations faisant défaut dans un délai de 3 mois suivant l’admission provisoire conformément au calendrier vaccinal.